Devenir Chien Visiteur

Objectif : Chien Visiteur

 

Devenir Chien Visiteur

 

Comment devenir chien-visiteur ?

C'est tout simple.

Il suffit de bien éduquer son chien, le socialiser.

Comment, simplement en faisant voir le maximum de choses à votre chien, en le prenant partout dans toutes les situations de la vie.

En le récompensant toujours pour ses bons comportements et en ignorant les mauvais.

En étant un maître citoyen, responsable, en sachant tenir son chien en laisse, ramasser ses déjections sur les trottoirs, en l'empêchant d'uriner n'importe où...

Ensuite, il suffit d'être licencié d'un club ou d'avoir une carte SCC (pour les chiens de pure race) puis de s'inscrire à un stage CNEAC (Commission Nationale d'Éducation et d'Activités Canine) délivrant le diplôme chien-visiteur reconnu.

Ce stage, payant (environ 50 euros), peut être pris en charge par votre club ou une association, est sur deux jours, normalement un samedi et un dimanche.

Vous êtes au milieu d'autres chiens et maitres venus de tous horizons. 

Il permet aux intervenants/formateurs de vérifier la sociabilité de votre compagnon et vous apprend à mettre en route votre projet ou participer aux activités de Chiens-Visiteurs.

A l'issu de ce stage, vous êtes diplômé "Chien-visiteur" et votre chien aussi, sous réserves que ses tests sociaux soient corrects.

La seule restriction, votre chien ne doit pas uriner dans la salle, le petit truc, c'est en même temps que vous écoutez les intervenants, gardez donc un oeil sur lui (hi hi).

Vous pouvez sortir à tout moment pour qu'il se soulage dehors.

Si vous souhaitez ensuite valider un autre chien, pas de problème, il suffit d'aller dans un nouveau stage, gratuitement, pour valider le chien uniquement.

Voilà en gros comment devenir chien visiteur.

Mon conseil : sachez regarder votre ami à 4 pattes, apprendre à votre chien le "pipi" sur commande et le "sois sage". 

Ensuite, le bonheur dans les yeux des anciens, des exclus, des écoliers ou des personnes chez qui vous interviendrez seul ou accompagné sera plus que votre récompense !

Un grand bond dans votre coeur, une explosion de bonheur, voilà ce qu'est chien visiteur.

Tous les liens utiles là :

Site CNEAC chien visiteur

Attention tous les stages ne sont pas systématiquement répertoriés, pensez à vous renseigner directement auprès des membres du groupe de travail chien visiteur qui vous réserveront le meilleur accueil ou auprès du délégué de votre Canine Régionale.

Site SCC (Société Centrale Canine) onglet Adresses Utiles et choisir "Fédération Canine Régionale" puis votre Région et votre département.

 

Merci ma Chienne

Angie visiteur

Moi, mon truc c'est chien visiteur, j'adore.
Je fais ça depuis quelques années déjà avec mes loulous, et franchement ça me réconcilie avec tout le monde.
Cet après midi, c'était le Jour des papis et mamies, Nos Papis et Nos Mamies, je suis allée leur rendre une petite visite avec ma chienne Angie prendre mon bol de bonheur, dans une des maisons de retraite dans laquelle nous intervenons, fifille et moi.

C'est fatigant pour le toutou et le maitre, mais au final le trésor du coeur c'est cette main qui frôle, qui effleure le dos ou la tête de ma chienne.
Ce regard, vide au sens humain, qui s'éclaire en un sourire lorsqu'elle passe et donne sa patte avec délicatesse.
Ce goûter, tendu à la chienne pour qu'elle finisse le petit pot de crème, parce que, "vous comprenez madame, on n'a pas eu le temps d'aller acheter un gateau pour elle".
Ce monsieur qui me dit qu'il ne m'aime pas, qu'il n'aime pas les chiens non plus, parce qu'il n'a pas le temps, qu'il n'a plus de temps et qui, du bout des doigts effleure son poil en se laissant aller avec cette étincelle que seuls nous, les maîtres de chiens-visiteurs, de chiens-bonheur remarquons.
Cet autre, papi de mon coeur, qui se souvient de son premier chien Atos, et me raconte inlassablement ce qu'ils ont fait ensemble."Vous savez Madame, mon Atos c'était un très bon chien de garde, vous avez de la chance que celui-ci vous garde"
Cette mamie qui appelle ma chienne, la laisse s'assoir près d'elle et penche sa tête pour lui murmurer à l'oreille : "tu es belle".
Cette autre qui me demande, devant sa petite fille, si elle a un affixe ma chienne, parce qu'elle, elle avait une chienne d'exposition et faisait des concours. Et la petite fille de me dire, mais comment sait-elle cela, elle ne nous en a jamais parlé ?
Merci ma chienne pour ces souvenirs que tu vas chercher seule là où aucun humain ne le pourrait.
Et ces regards de nos papis et mamies, qui ont oublié le temps dans ces maisons, et qui disent bonjour à la chienne avant que de me le dire à moi.
Ça fait bondir mon coeur, ça me rappelle que l'animal ne juge pas et que simplement sa présence redonne un vie au monde.

Ma chienne merci pour cela.

Je sais que je ne fais rien, moi, à part te surveiller, quelquefois t'obliger à faire des tours, mais sais-tu ma chienne le bonheur que tu me donnes, en mettant dans les yeux de ces papis et mamies, que je serai demain, la petite étincelle de vie en laquelle je retrouve mon âme.

 

23 avril 2013 : c'était maison de retraite avec les amis de Tactichien Club-canin.

Aujourd'hui c'était maison de retraite avec les amis de Tactichien Club-canin. 
Encore que du bonheur, des sourires et des rires. 

De plus, une super expérience, j'ai appris hier soir à Angie à porter sa muselière puisque nous partions en train de Coutras à Bordeaux.
Même Pascal nous a accompagné jusqu'à Libourne. Gentil notre vice-président pas vrai ?
45 mn de trajet pendant lequel la fifille de l'asso VDMp s'est comporté en bonne chienne citoyenne, la muselière un jeu d'enfant, elle a appris le mot et n'a même pas été stressée une seconde.

Sur le quai de la gare, un peu plus dur pour elle, les trains font drôlement de bruit, mais ça a été.
J'avais sécurisé tout de même en lui mettant harnais et collier, pas envie qu'il lui arrive quelque chose à ma puce.

Le trajet aller dans le train, celui qui me faisait un peu stresser je l'avoue, n'ayant jamais pris le train avec elle, super, elle s'est liée d'amitié avec un petit bonhomme de un an, sa maman et la voisine qui n'ont cessé de la caresser et de me poser des questions sur ce que nous faisions dans notre association.

Arrivées à Bordeaux, les escaliers, les gens, les trains, comme si elle avait fait ça toute sa vie.

Merci ma chienne.

Nous avons croisé les bus, le tram, d'autres chiens, Angie a été égale à elle-même, bonne chienne bien élevée, elle n'a géné ni ennuyé personne.

On en a profité pour apprendre à faire pipi au bas des trottoirs, c'est dur la ville quand même.

Puis nous avons erré dans Bordeaux (grrr, le GPS piéton, pas top).

Une fois dans la maison de retraite, nos copains de Tactichien retrouvés, accueil, joie, sourire, applaudissement et petits exercices plaisir pour apprécier encore plus la joie et les caresses de nos papis et mamies du coeur.

La raison d'être de notre association, les amis, c'est l'éducation, le civisme, les caresses et le sourire, insufflé par nos amis à quatre pattes qui rejaillit avec bonheur sur nous même. 

Si cela n'est pas le plus beau des salaires...

Le retour, un peu triste puisque c'était fini cette intervention, mais quel bonheur !

Pour Angie, le train, Coutras-Bordeaux, la muselière... pfff, de la rigolade, elle a eu même plein caresses, sur le quai, dans le train, par les contrôleurs et les voyageurs...

Merci les Tactichien, Merci VDMp.

 Et quelques images de cette "épopée formidable" en cliquant sur l'image ci-dessous.
La gare de Bordeaux 

 

La présidente de Tactichien, Michèle Pellegrino avec laquelle j'ai le bonheur de partager l'activité Chien Visiteur a écrit :

Nos chiens ces héros

Les ans ont dessiné sur ma peau,

Des chemins bleus tel un fléau,

Ils ont ourlé de noir mes yeux,

Ils m’ont donné un nom : « le vieux ».

Petit à petit à pas de velours

Je quitte ce monde où j’ai vu le jour.

Déjà mes souvenirs s’effacent.

Restera-t-il seulement une trace ?

Mon corps entier se replie,

C’est tout mon être qui s’affaiblit.

Je n’entends plus les flons-flons de la fête,

Seulement les roues de ma charrette.

Je ne danse plus d’un pas léger,

Je déambule au bras de l’infirmier.

Je traine dans les couloirs ma peine,

Et mes souvenirs s’égrènent.

Qui sont des gens qui me sourient,

Qui s’apitoient sur mon sursis ?

Et dans ce gris soudain je me souviens,

Il y a longtemps… J’avais un chien !

25 04 2013 : VDMp et Tactichien

EHPAD Guitres, le 25 avril 2013 de concert avec nos amis "Tactifous".

Le mot du photographe et vice président de notre Asso.

25 avril 2013 :

Grosse journée sur le planning VDMP

Au programme :

• 14h 30 visite de l’EHPAD de Guîtres :
Aujourd’hui nos papis et mamies vont avoir la surprise de voir 5 chiens leur rendre visite :
- Angie 
- BeeBo un Podenco, mené par Lalie
- Roxanne, Berger Allemand femelle conduite par Stéphanie, périgourdine, et pour laquelle c’est une première, test plus que satisfaisant.
- Gaffy, petit bichon prété par un des gendarme de la brigade de Coutras
- Le Groenendael et son comparse Husky qui sont accompagnés de leur maitresses,  deux membres de l’association Tactichien, Cathy et..., venues spécialement de St Médard en Jalles pour nous apporter leur soutien.

Nous les remercions toutes les trois d’avoir fait autant de route pour se joindre à nous.


A tour de rôle les chiens font le tour des résidents décochant au passage, sourires, éclats de voix et cette lumière dans leur regard comme une étincelle de la vie vécue et qui inexorablement passe mais qui s’accroche et nous sommes là pour en témoigner.

Nous sommes conviés à partager le goûter (de délicieuses madeleines) et après 1h30 de présence active nous prenons le chemin du retour….

« Au revoir à tous et à bientôt »


VDMP offre le verre de l’amitié avant de nous séparer sur ce ressenti qui chaque fois nous apporte la certitude de notre utilité, notre Bonheur est là, avec eux !

Pot de l'amitié

Le mot de la présidente :

Jeudi 25 avril, Ehpad de Guitres.

S'il ne devait me rester qu'une image cela ne se pourrait.

Ce jeudi, il y a eu cinq chiens, dont deux de mes amies de Tactichien, pour donner de l'espace à ces murs, pour les pousser au delà de ce qu'il est possible.

Cinq chiens avec nos papis et mamies, cinq chiens qui se sont partagés les caresses, les regards et ce n'étaient que des chiens au milieu d'un monde que seuls ceux qui le rencontrent peuvent comprendre.

Angie et Beebo ont accédé aux étages laissant comme disait Pascal, les trois autres se faire caresser par ces mains malhabiles mais ô combien chaleureuses.

Au second étage, une chambre, un papi hors du temps, enfermé dans sa tête, enfermé dans le temps.

Angie se pose, il me semble voir dans ces yeux perdus de la maladie et la vieillesse une lueur infime, une infime lueur des sens.

Beebo arrive à son tour, Lalie le pose délicatement sur les genoux du papi, je lui prends délicatement la main et la pose sur notre Podenco.

Le miracle s'accomplit, la main bouge et caresse le chien, le regard lointain semble se rapprocher, non pour nous les humains, mais pour le chien. 
Caresse après caresse, cette main qui ne bougeait pas s'affaire lentement mais sûrement, à remonter le long du doux poitrail de Beebo, simplement ça, juste ces caresses qui en disent plus long que des mots, d'ailleurs quels mots pourraient décrire cela ?

Un simple contact chaleureux dans un monde que nous n'imaginons pas.

Beebo

Et il y a cette mamie adorable dans son fauteuil dont le regard s'illumine en voyant le chien, cette fois nous pouvions lui proposer d'en tenir un sur elle, et sa main qui s'enroule doucement autour de la patte de Bebo, lentement dans une langue sans parole, une langue des sens, celle de la chaleur, de la joie, la langue du bonheur.

Et nous, simplement heureux de ressentir ce bien être qui EST.

Simple JOIE, au delà des mots. 

 

 Beebo et Lalie

beebo et lalie

Husky

chiens en Ehpad

Gaffy Gaffy

chiens Steph  Lalie Beebo

Et nous sommes là, à regarder le miracle de nos chiens opérer...

Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir l'album de Pascal
chien visiteur
 

Commentaires (1)

chollet
  • 1. chollet | 06/06/2014

Bonsoir !

Vivement que j'ai mon chien pour venir vous retrouver en aquitaine.....

Nous quittons Lyon cet été et nous sommes ravis de pointer notre bout de nez ou plus dans cette région : vers Casteljaloux dans le 47.

Chienmicalement

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/04/2013